La viande de porc est dangereuse pour la santé ?

13 janvier 2023

La viande de porc est la viande la plus prisée et la plus consommée dans le monde entier. Chaque année, elle représente plus de 38% de la production totale de viande sur la planète. Sur certains continents, elle est très célèbre. Pourtant, avec les croyances religieuses qui l’interdisent et la malpropreté de cet animal, il existe une divergence d’opinions. Les cochons sont sales et leur alimentation laisse véritablement à désirer.

D’autres pensent même qu’ils pourraient être dangereux pour la santé. Voici quelques raisons d’éviter de la viande de porc.

A lire en complément : On perd combien de calories à vélo ?

Le porc : Un système digestif problématique ?

Comparée à d’autres viandes provenant de la ferme, celle du porc est nettement plus saturée de toxines. Premièrement, il faut noter que le porc a un système digestif assez particulier. Il a la capacité de digérer rapidement ce qu’il mange (cela peut aller jusqu’à 4 heures). Tandis qu’une vache va prendre près de 24 heures pour finir la digestion.

Au cours de la digestion, tous les animaux (même les humains) éliminent l’excès de toxine et autres composants toxiques. Étant donné que celui du porc est plus rapide, alors la majorité de ces toxines demeurent dans son organisme. Ensuite, elles sont stockées dans ses tissus adipeux et se retrouvent finalement dans nos assiettes.

A lire en complément : Comment dormir sereinement avec le changement horaire ?

L’autre problème avec la consommation de cette viande est le nombre limité de glandes sudoripares fonctionnelles. Le cochon transpire donc très peu. En réalité, les glandes sudoripares sont celles qui permettent de se débarrasser des toxines. On convient alors que l’on récupère toutes ces toxines quand on consomme la viande de porc.

Des risques de cancer du bacon ou d’autres produits issus de la transformation du porc

Pour l’OMS, les produits dérivés du porc comme le jambon, le bacon ou encore la saucisse peuvent déclencher le cancer. Selon le Centre international, toutes les viandes transformées sont des produits cancérogènes. Ils peuvent provoquer le cancer colorectal. D’après ce même centre, consommer 50 grammes de ces viandes régulièrement augmente fortement la probabilité de cancer.

Le danger de la grippe porcine pour les humains

La grippe porcine est une maladie qui s’est transmise à l’homme au travers de la viande de porc. Les virus grippaux se transmettent directement des porcs à l’homme, de l’homme au porc ou de l’homme à l’homme. La contamination avec les humains arrive lorsque les hommes approchent physiquement des porcs infectés.

L’infection grippale porcine chez les humains se nomme infections virales variantes chez l’homme. Des études ont prouvé que rien ne confirme que la grippe porcine peut être transmise en mangeant la viande.  Surtout si cette dernière a été manipulée avec soin et préparée.

La viande de porc bien cuisinée se prépare à une température interne de 160° au four. Cela permet de tuer les virus et autres pathogènes alimentaires présents dans la viande. Sauf que cela pourrait s’avérer dangereux si la cuisson de la viande n’a pas suivi ce procédé.

Une potentielle trichinose

Peut-être le saviez-vous déjà, mais les porcs ainsi que leur viande comportent toute une variété de parasites. Certains parmi eux sont très résistants et peuvent ne pas être tués lors de la cuisson. C’est d’ailleurs pourquoi on remarque énormément d’avertissements quant à la consommation de viande de porc mal cuite.

La trichinose ou trichinellose est l’un des risques les plus importants encourus quand on est consommateur de viande de porc. Elle est un virus qui infecte les humains lorsqu’ils mangent du porc non cuit ou mal cuit. Cela est dû au fait qu’elle comporte des larves du ver trichinella. Dans certaines contrées, effectivement, la population consomme de la viande de porc crue.

Le vers de trichinella est un parasite que l’on retrouve de façon commune dans les porcs. Ils élisent domicile dans les kystes de son estomac puis s’ouvrent grâce aux acides produits par lui. À leur ouverture, les larves se libèrent et parcourent le corps du porc. Ils se logent dans les muscles du cochon pour finalement se retrouver dans la viande de porc consommée par l’homme.

Après s’être retrouvés une semaine après dans votre organisme, les vers femelles produisent d’autres larves. Ceux-ci migrent dans tout votre corps en s’infiltrant dans la circulation sanguine, dans les muscles ou tissus. Dès que cette invasion est effectuée, vous vous retrouvez en proie à des maux de tête ou une forte fièvre.

Vous pouvez également sentir une faiblesse générale de votre corps, des douleurs musculaires et une forte sensibilité. Sans oublier la conjonctivite, la sensibilité à la lumière et le gonflement des paupières ou du visage entier. La sévérité de cette maladie dépend dans la majorité des cas du nombre de larves ingurgitées.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés